Jeuxonline-info

Ne cherche pas ils sont ici.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Allods online

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orest
Admin


Messages : 16
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Allods online   Mer 23 Juin - 20:52

Chapitre 1


Sarnaut, planète prospère...





Il était une fois une planète nommée Sarnaut où la vie était simple et paisible. Les populations humaines et appartenant aux autres races vivaient d’agriculture et de commerce et travaillaient pour leur prospérité, combattant pour élargir leurs territoires et établir de nouvelles nations.


Sarnaut était formée de plusieurs continents, chacun disposant d’un climat adéquat permettant le développement de riches civilisations. Le plus grand continent de la planète se nommait Yul et était habité par trois nations distinctes : les elfes occupaient les plaines de l’est tandis que les humains s’étaient établis au sud et les orcs à l’est. Une faune et une flore variées occupaient chaque recoin de la planète…








Au cours de la longue histoire de Sarnaut, de nombreuses nations firent leur apparition puis disparurent. L’une de ces civilisations perdues est le royaume elfe d’Airin au nord-ouest de Yul. Airin était un pays autonome et fermé à l’extérieur, basé sur un système politique brillant et fournissant protection à ses alliés. Durant la même période, les déserts du sud abritaient les sauvages tribus Zem qui disparurent sous le coup d’une mystérieuse épidémie au moment même où le Royaume Junes s’éteignait.


Le Royaume June fut la première grande nation humaine à émerger sur Sarnaut. Ils vécurent des siècles durant en paix avec les elfes jusqu’à ce qu’une malédiction d’origine inconnue ne sonne le glas de leur civilisation. Les Junes disparurent presque tous, laissant derrière eux le mystère de leur extinction qui provoqua de nombreux débats parmi les historiens.






Les années passèrent sans évènement majeur jusqu’à ce que la tribu itinérante d’Aro ne cherche à s’emparer des ruines abandonnées du Royaume June. Ceci n’était pas du goût des orcs qui se mirent en marche pour chasser ces intrus, déclenchant ce qu’on connaît désormais comme la Grande Migration des Orcs. Durant des mois, les anciens territoires Junes furent ravagés par une guerre sans merci entre les Orcs et les Aro. Ces derniers remportèrent la victoire sous le commandement de l’Archimage Tensess et établirent la grande civilisation Kanian qui survit jusqu’à maintenant.







De la guerre contre les orcs émergea un second héros : l’Archimage Nezeb. Une fois la victoire assurée, les relations entre les deux magiciens s’envenimèrent jusqu’à leur confrontation qui prit la forme d’un duel de magie. La puissance magique révélée par les deux leaders fut énorme, mais Nezeb finit par s’incliner devant son adversaire et fut bannit dans les déserts du sud, contraint de se réfugier chez les tribues Zem. Après des semaines d’errance, Nezeb rencontra une tribu nomade nommée Ugra et usa de ses pouvoirs pour se hisser rapidement à leur tête.



Nezeb prépara sa vengeance pendant de longues années et leva une importante armée pour marcher sur Kania et laver son honneur. Fort de milliers d’hommes, il conquit une grande partie de Kania et s’établit sur ceux-ci, fondant la nation Xadagan. Puisant ses racines dans ce premier duel entre deux puissants archimages, le conflit entre Kania et Xadagan dure depuis ces temps immémoriaux.







Plusieurs milliers d’années après ces évènements, le Grand Cataclysme ravagea la surface de Sarnaut, mais ceci est une autre histoire…

Chapitre 2


Le Grand Cataclysme







En l’an 4015, le Grand Cataclysme détruit l’intégralité de la planète Sarnaut en la disloquant et en répartissant ses morceaux dans l’Astral. Les « Allods » sont le nom donné aux îles formées par les débris de la planète flottant dans l’Astral, cette substance mystique entourant l’espace où la planète se tenait auparavant. Le Cataclysme causa la mort d’un très grand nombre de personnes alors que la planète était petit à petit disloquée, jusqu’à ce que les Archimages ne découvrent un moyen de permettre à la vie de perdurer sur les Allods, donnant ainsi un nouvel espoir à quelques centaines de milliers de survivants.








Personne ne sait réellement ce qui a pu causer le Grand Cataclysme. Etait-ce le destin punissant une planète devenue décadente, une manifestation naturelle destinée à réduire la population en ne conservant que les plus aptes, ou encore une action délibérée de la part d’un esprit malveillant ? Mais qui aurait pu faire une chose pareille ?




Les causes du Grand Cataclysme sont aujourd’hui encore un grand débat parmi les mages et les scientifiques. Afin de mettre un terme au débat, le Conclave des Archimages édicta peu après la catastrophe une version officielle expliquant les causes naturelles du désastre :




« Au début était l’Astral, une substance magique lié des éléments de création et de destruction, comme deux faces d’une même pièce. La Destruction engendre la Création. L’essence de l’Astral est de créer de nouvelles formes de vie sur les restes de ceux qui furent sacrifiés par le Destin. Sarnaut est l’une des manifestations de l’aspect créateur de l’Astral, bientôt remplacé par son jumeau destructeur. Cette manifestation mena jadis à la création du monde, que ses habitants nommèrent Sarnaut.




Le sens du mot « Sarnaut » est désormais perdu, mais ce qu’il représentait a été remplacé par une autre forme de création Astrale. Au fil des siècles, le côté destructeur de l’Astral finit par prendre le dessus et tente de détruire toute vie, mais grâce au courage et au savoir accumulé par leurs ancêtres, les Mages stoppèrent le processus et trouvèrent le moyen de permettre à la vie de perdurer dans l’Astral. Car l’Astral est destructeur, mais les Mages savent le manipuler afin de le mettre au service de la vie. Telle est leur mission. »


Chapitre 3



Scission : Le Conclave des Archimages


Le Conclave des Archimages fut établit il y a bien des années suite à la chute du Royaume June. En ce temps là, le Conclave était constitué de quarante mages dirigés par le Grand Conseil : les sept plus sages et plus puissants Archimages président à la destinée du monde. N’importe quel magicien avait la possibilité de passer une série d’examens afin de rejoindre le Conclave. Ces examens demandaient d’excellentes compétences magiques et présentaient de nombreux dangers. Certains ne revenaient jamais de ce test. Les rares lauréats pouvaient ensuite rejoindre le Conclave et accéder à de nombreuses publications interdites, partager le savoir des Archimages et requérir leur protection, mais ils devaient suivre un ensemble de règles de vie très strict.


Au troisième millénaire de l’Ancienne Ere, le Maître du Conseil était l’Archimage Skrakan, dont les deux apprentis étaient les célèbres Tensess et Nezeb. Cinq cent ans après le premier conflit entre Kania et Xadagan qui avait créé deux camps chez les mages, Skrakan sut restaurer l’unité du Conclave en ramenant ses apprentis sous sa coupe.






Plus d’un siècle après le Grand Cataclysme, le Grand Conseil menait son chemin sans accroche jusqu’à ce que les antagonismes ne prennent à nouveau le dessus. La confrontation de Tensess et Nezeb reprit de l’ampleur et mena à une nouvelle séparation du Conseil entre les Kanians menés par Tensess et les Xadagans, avec Nezeb à leur tête. Malgré les efforts de Skrakan, le Conclave fut dissout en 356 après le Grand Cataclysme. Depuis ce temps, les Mages de Kania et Xadagan ne peuvent se rencontrer pacifiquement qu’en présence de Skrakan.


Au fil du temps, les nations de Kania et Xadagan s’étendirent et devinrent de plus en plus puissantes, investissant leurs efforts dans le conflit initié par Tensess et Nezeb et ne laissant d’autres choix aux autres civilisations que de prendre position pour l’un ou l’autre.


Au début du huitième siècle de la Nouvelle Ere, le jeu des alliances a mené à la création de deux factions opposées : la Ligue et l’Empire.

Chapitre 4
De l'importance des petites choses


Parmi les légendes du peuple Gibberling, l’une des plus populaires est celle de l’humble pêcheur nommé Swen, que ses amis appelaient « Porky » à cause de sa tendance à vider les fûts des tavernes avoisinantes. Malheureusement pour lui, Swen était marié à une femme forte et autoritaire qui désapprouvait son comportement et lui faisait bien regretter.







Un jour, lassée de le voir rentrer soûl à la maison, la femme de Swen lui interdit de partir pêcher, sachant qu’il ferait un crochet par la taverne en rentrant et ne rapporterait aucun poisson à la maison. Elle cacha ses filets et ses cannes dans un placard de leur maison qu’elle ferma à double tours sans lui donner la clef. Swen, comme la plupart des Gibberlings, était têtu et rebelle. Il se glissa sans bruit à l’extérieur de la maison et se rendit à la taverne la plus proche où il put se plaindre à loisir de ce que sa femme lui faisait vivre. Après de nombreuses tournées et de longues discussions animées, il prit peur en réalisant ce qu’il l’attendait de retour chez lui. Afin d’éviter toute confrontation avec sa femme, il décida d’aller pêcher et de rentrer par la suite avec une importante prise afin d’apaiser sa moitié.







Swen se rendit alors sur les rives de la rivière, et se fabriqua une canne à pêche de fortune. Comme il n’avait pas de crochet à disposition, il trouva par terre un clou tordu et rouillé, et le lesta avec une pierre qu’il prit sur le sol. Content de lui, il sauta dans sa barque, lança sa ligne à l’eau et s’endormit. Il se réveilla plusieurs heures plus tard, et ce qu’il vit lui fit promettre de ne plus jamais boire : la barque avait dépassé les limites de l’allod et flottait désormais dans l’immensité de l’Astral mais… il était toujours en vie ! La pierre au bout de sa ligne de pêche brillait de multiples éclats qui entouraient la barque et semblaient le protéger. Swen se pinça afin de savoir s’il était éveillé, mais de toute évidence, il ne rêvait pas.







Il rama tant bien que mal vers son allod, puis couru à travers le village tenant à bout de bras sa ligne de pêche avec en son extrémité la pierre magique qui ballotait. Dès le lendemain, tous les habitants du village se rendirent autour de la rivière à la recherche de pierres similaires. Toute la semaine suivante, le bruit des haches et des marteaux rythma la vie du village. Les villageois bâtirent de larges vaisseaux, les amenèrent à l’extrême limite de l’allod, les chargèrent de vivres et de pierres magiques, et en moins de temps qu’il ne fallut pour le dire, le village était désert et les Gibberlings partis en exploration.



Les excursions éthyliques de Swen menèrent ainsi au début d’une nouvelle ère de conquête astrale. Comme quoi les plus petites choses se montrent souvent être de la plus grande importance…


Chapitre 5


L'Invasion des Démons Astraux


Les nouveaux moyens de transport astraux, découverts par le pêcheur Gibberling Swen, engendrèrent la Première Guerre Astrale. La Ligue et l’Empire étaient en conflit pour la possession de certains allods, et l’arrivée des transports astraux leur permettant de se déplacer sans l’aide des Archimages déclencha les hostilités. Il fut bientôt découvert que le secret de la protection astrale résidait dans un acier météorique venu du plus profond de l’Astral. Le cœur de l’allod impérial de Kirah en était plein, et il devint rapidement une cible stratégique de choix.









En l’an 909, l’armée de la Ligue envahit la majeure partie de Kirah et l’occupa de ses troupes tout en mettant ses mineurs au travail pour extraire l’acier. En réponse à cette attaque, l’Empire envoya une armée d’Orcs, de Xadagans et d’Eveillés pour reprendre l’allod contesté. Des années de haine contenue explosèrent lors des premières batailles, et ainsi commença le long conflit pour la possession de Kirah. Au début de l’année 910, alors que les batailles faisaient rage, de nombreux portails astraux s’ouvrirent sur plusieurs allods et d’innombrables légions de Démons Astraux donnèrent l’assaut à toute forme vivante. L’ouverture des portails créa une telle instabilité que de nombreux Archimages moururent cette nuit là tandis que leurs allods étaient absorbés par l’Astral. De nombreux autres allods s’effritèrent et leur taille fut réduite à une fraction de ce qu’ils étaient.











La première victime de la Bataille de Kirah fut l’Archimage Xadagan Vlad, qui n’eut même pas le temps de participer aux combats. Au milieu du combat, alors que les troupes de la Ligue brisaient les lignes de l’Empire, le ciel se mit à briller sous l’effet d’une explosion astrale et un énorme tremblement de terre secoua les armées. Yasker et Eniel, leaders de l’Empire et de la Ligue, se rendirent compte que la cause de ce brutal changement était la mort de Vlad.











Ils commencèrent alors dans l’urgence le rituel complexe permettant à la vie de perdurer sur l’allod, mais au moment précis où ils entamaient leurs incantations, les deux armées subirent l’attaque des Démons. Les deux généraux ordonnèrent à leurs armées d’évacuer Kirah. Yasker ouvrit un portail vers l’allod nommé Igsh afin de permettre à son armée de fuir, mais il était trop difficile de le maintenir ouvert et seule une fraction des troupes put passer. Ceux qui ne purent traverser furent dévorés sur place. La majorité des armées de la Ligue firent retraite jusqu’à leurs vaisseaux, mais un unique bâtiment réussit à survivre à l’assaut des Démons Astraux.











Lorsque l’assaut des Démons prit fin, de nombreux allods étaient perdus, et des millions de créatures avaient péris. D’autres invasions de moindre envergure continuèrent quelques temps par la suite, mais ce ne fut rien de comparable. La Ligue et l’Empire joignirent leurs efforts dans une paix instable afin de faire face à cet ennemi commun. Durant plus de quinze années, les deux camps se préparèrent à une nouvelle invasion, mais rien ne vint.


Ces années de paix virent le mage Skrakan arriver sur l’allod Kvatoh et s’installer dans la Tour de Tensess.


Chapitre 6

Une nouvelle guerre



En l’an 957, après de nombreuses années de paix, une nouvelle guerre fut déclarée entre l’Empire et la Ligue. Une flotte entière de vaisseaux impériaux dotés d’une technologie nouvelle donna l’assaut sur le territoire de la Ligue. L’armée de la Ligue, dirigée par des Archimages, se défendit vaillamment mais en vain face à une telle puissance de feu. Ils n’eurent aucun autre choix que la fuite, laissant ainsi leurs allods à la merci de leurs ennemis.







La flotte impériale mit en place un blocus empêchant tout accès aux allods occupés, et les Archimages de la Ligue durent fermer les portails ouverts entre les territoires afin de garder le contrôle de la région. Durant de longs mois, le statut quo resta similaire, jusqu’à ce qu’un groupe de commandos de la Ligue réussisse finalement à capturer l’un des vaisseaux de l’Empire. Les mages Elfes étudièrent intensivement sa technologie et en découvrirent ses secrets, les mettant rapidement au service des armées de la Ligue. En 962, la Ligue mit fin à l’emprise de l’Empire sur l’espace Astral et la guerre redoubla d’intensité.







Au même moment, les invasions de Démons Astraux, qui restaient une menace constante bien qu’elles aient été de moins en moins fréquentes, devinrent de plus en plus nombreuses et intenses. Parmi les peuples des allods, un nouveau culte émergea, voyant des Humains, des Orcs et des Arisen vénérer les Démons tels de terribles dieux. Ces individus considéraient les Démons comme une punition divine, et pensaient qu’en aidant ces créatures dans leur mission, ils pourraient s’assurer une chance de survie.


Cette nouvelle forme de culte devint de plus en plus populaire au fil du temps et commença à se répandre parmi les allods…


Chapitre 7



La Grande Campagne Astrale


En 965, un livre nommé “La Révélation de Tka-rik” arriva entre les mains de Skrakan.


Le livre expliquait que les Démons Astraux étaient des créatures venues d’un autre monde, qu’ils étaient des esprits malins recherchant uniquement la destruction de toute chose. Tka-rik aurait libéré les démons au cours d’expérimentations menées par la civilisation June sur la création de nouvelles sources de magie. Il découvrit que le seul moyen d’arrêter l’invasion était de fermer les portes ouvertes par les Junes et menant vers cet autre monde. Tka-rik avait découvert un moyen de clore définitivement ces portes et l’avait expliqué dans son livre. Skrakan dévoila ces révélations au public, et la guerre entre Empire et Ligue fit une pause temporaire.



En 966, Skrakan et Nezeb signèrent un traité de paix et envoyèrent des éclaireurs dans une mission conjointe afin de découvrir l’emplacement des portes Junes. Plusieurs portes vers le monde des Démons furent découvertes par l’expédition, et deux Archimages furent envoyer afin de les fermer à jamais. Après une bataille contre les Démons, leur armée captura les allods sur lesquels étaient situées les portes.



Les Archimages essayèrent de sceller les portes et échouèrent par trois fois. Ils persistèrent néanmoins et la quatrième tentative fut la bonne, fermant à jamais les portes. La victoire fut cependant de courte durée, car une énorme Tempête Astrale se forma à l’endroit où se trouvait les portes, détruisant une grande partie des armées présentes. Seuls quelques vaisseaux en périphérie de la tempête purent s’échapper afin de ramener aux dirigeants la nouvelle de la victoire et de la tragédie qui s’en suivit.











Les deux factions avaient perdu leurs chefs, entraînant de grands changements dans leur situation politique respective.


La Ligue était dirigée par le Conseil des Archimages, qui était composé de cinq Archimages et dirigé par Aidenus, l’Archimage de Kvatoh.

Le changement de pouvoir fut moins facile dans l’Empire, et donna lieux à de sanglantes confrontations entre les aspirants. Au terme de nombreux combats, deux Archimages se retrouvèrent face à face pour la domination de l’Empire : Gurluxor, un vénérable mage suivant de Nezeb, et Yasker, un jeune héros de la Guerre de Kvatoh.


Yasker engagea les négociations avec les Orcs et les Arisen, et obtint leur soutien en échange de la promesse de les intégrer en toute égalité au sein du nouvel Empire. Dépassé, Gurluxor fut vaincu et fuit dans son allod, où l’emplacement de son repère secret reste encore inconnu à ce jour. Victorieux, Yasker se proclama Archimage de l’Empire et unique souverain. Il honora la promesse faite aux Orcs et aux Arisen et les éleva à l’égal des Xadaganiens.


Malgré le succès de la Grande Campagne Astrale, l’Astral restait un endroit terriblement dangereux, cachant encore maints démons et autres affreuses créatures astrales. Ces risques n’arrêtèrent pas l’essor des voyages et du commerce astraux. La menace des Démons amoindrie, une autre vint la remplacer et l’on vit l’apparition des Pirates Astraux, attaquant les commerçants indépendants tout autant que les caravanes de la Ligue et de l’Empire.

Dans le même temps, l’alliance formée entre les deux factions afin de combattre les Démons se fissura et les relations devinrent de plus en plus hostiles. Plusieurs conflits de moindre envergure apparurent ici et là tandis que la surpopulation des allods, combinés à des oppositions idéologiques, firent contribuer à faire ressortir les inimités du passé.


En 1008, après de nombreuses escarmouches, la guerre fut officiellement déclarée entre la Ligue et l’Empire. La cause ? Un nouvel allod fut découvert, entre Kvatoh où se trouve la capitale de la Ligue et l’allod Igsh où se trouve la capitale de l’Empire. Son nom est la Terre Sacré.















Arrow Merci à Gpotato Arrow http://fr.allods.gpotato.eu/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxonline-info.1fr1.net
 
Allods online
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une sortie astrale bannale !
» Conseil Suprême - Les origines...
» Coucou les zens
» Dessins D'IXION
» [14/08] Burnout Paradise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeuxonline-info :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: